Filed under 1+1=3 ?

The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living

J’attends qu’elle me rejoigne dans son cabinet. J’observe la déco standard vue mille fois chez ses congénères, faite de statuette en bois censée incarner la fertilité par leurs ventres rebondis, représentations multiformes de bambous pour la paix du cœur et de l’esprit (pour les tout est dans la tête immuno-déficientes) et coupes Hirstiennes d’utérus anonymes pour … Lire la suite

1000 Particules

« Particule : une portion de matière suffisamment petite pour pouvoir être considérée comme ponctuelle. » « Sas : caisson ou pièce étanche entre deux milieux différents, munis de deux portes étanches ou porte technique permettant le passage de deux milieux différents, ou caisson permettant d’introduire des objets dans un lieu où règnent des conditions particulières. » [J’attends l’ouverture … Lire la suite

Note on Stellar Perturbations of Nearby Parabolic Orbits

21 novembre de l’an de grâce 2014, Latitude : 43°36′15″ Nord, Longitude : 1°26′37″ Est , j’attends le sang libérateur qui sonnera le Jour 1, coup d’envoi triomphant du lancement des possibilités, compte à rebours désaxé, sablier au débit poli égrenant secondes, minutes, heures et journées jusqu’à la Nouvelle Perspective, l’Ultime Tentative, promesse cruelle de … Lire la suite

Dernier rapport sur les miracles (l’alchimie des monstres)

Autant te prévenir d’emblée, amie lectrice, ce billet sera une compilation brute et concrète de données non moins techniques et factuelles. Il devrait** être exempt du lyrisme (sic) habituel auquel mes dernières évocations auraient pu t’habituer, quant bien même je le rédige de mon jardin citadin, entre jonquilles et iris prometteurs de jours meilleurs, météorologiquement … Lire la suite

Marche doucement car tu marches sur mes rêves

5 jours, 6 nuits. Nous serons alors quatre, vous, Belles au bois dormant qui auraient eu la bonté de vous réveiller d’un long sommeil de 113 jours (faites qu’il en soit ainsi), Loulou et moi. 4 pour quelques heures, jours, mois ou années, (faites comme il vous plait). Petits esquimaux, princes régnants sur un royaume … Lire la suite

Pieds nus dans le parc (le soleil pour témoin)

Souvent les samedis, rituel immuable qu’importe la saison, je traverse le Grand Parc au retour d’une balade en centre ville-rose, chemin-retour vers la maison. Des chemins, il en est plusieurs, plus ou moins urbains, plus ou moins bucoliques, carrossés, cabossés, de tous celui-ci demeure mon préféré, en hiver, en automne, au printemps ou encore en … Lire la suite

Dans ma maison sous terre (une allégorie)

La campagne 2014 est désormais ouverte. Le dépôt des candidatures est clos, les règlements à terme échu, selon la procédure simplifiée prévue par le Code des Marchés Publics. Pas de publication au Journal Officiel, mais, je vous l’affirme, la date de mon TEV est annoncée. Mars. Un mois au nom de Dieu de la Guerre. … Lire la suite