Note on Stellar Perturbations of Nearby Parabolic Orbits

IMG_1569

21 novembre de l’an de grâce 2014, Latitude : 43°36′15″ Nord, Longitude : 1°26′37″ Est , j’attends le sang libérateur qui sonnera le Jour 1, coup d’envoi triomphant du lancement des possibilités, compte à rebours désaxé, sablier au débit poli égrenant secondes, minutes, heures et journées jusqu’à la Nouvelle Perspective, l’Ultime Tentative, promesse cruelle de relance de la Machine à Remonter l’Espoir™, nonobstant les déficiences en batteries constatées.

(Take your protein pills and put your helmet on)

La vie en satellite jusqu’à l’Heure Probable d’Ancrage, estimée au 4 décembre 10:00 en Temps Solaire Moyen, selon mon méridien et accordément aux préconisations du Service International de la Rotation Terreste et des Systèmes de Référence. D’ici là, tout semblant de vie familière tournera autour de cet amerrissage programmé, révolution lente mais sûre (l’axe de rotation restant le même), voie tracée si ce n’est lactée, l’horizon rétréci résumé à ce seul point de mire. Du continuum des pensées.

Mon objectif lune.

(Commencing countdown, engines on – Five, Four, Three)

Sous réserve de correction des effets du mouvement polaire dus à la vitrification, le processus de sélection naturelle sera alors enclenché. Mon Nuage d’Oort niché au creux de Moi. Décompte ambitieux à l’issue hypothétique, 12 jours en apesanteur, défiant la gravité, les éléments et manifestations internes, luttes intestines d’autoimmunité, mon processus métabolique enfin initié (pronostic vital engagé).

(Check ignition and may God’s love be with you – Two, One, Liftoff)

Que des formes complexes ne puissent pas avoir une origine aléatoire étant un principe très généralement accepté, bien que vaguement héliocentrique, je resterai humble sur mon orbite.

Implorant l’Emergence de ma Réplication, je prierai Cérés, Eris et Makemake, toutes les Régions Lointaines et les Planètes Naines, invoquant, à ma décharge, dans un dernier sursaut sidéral, le contexte intergalactique favorable.

(Planet Earth is blue
And there’s nothing I can do)

 

Le titre de ce billet est emprunté à E. J. Öpik.

L’environnement sonore à David.

Publicités

9 thoughts on “Note on Stellar Perturbations of Nearby Parabolic Orbits

    • Major (Au)Tom(ne) ça sonne bien je trouve (mon côté Bataillon Disciplinaire sans doute) 🙂
      Merci Princesse, le Petit Pois (enfin, 2 kg et des poussières tout de même le Petit Pois) se porte bien ? Et toi aussi, pas trop difficile toutes ces SA cumulées ?
      Prends bien soin de toi/vous ❤
      (PS: si je suis sage, j'aurais droit à une tof de la Princesse en pyjama Mickey) 😛

      • Photo en MP parceque pyjama têtes de mickey (ouai au pluriel « têtes ») et grosse dondon de +16kg (pour 1m53, t’imagines le veau) ben ça le fait pas.
        Il faudra d’abord que je lave ce « vêtement  » car la BM fait tout sécher dans son garage, je ne te raconte pas l’odeur de moisi 🙂 (elle lave la fringue avant de l’offrir donc impossible de changer ça en magasin)
        Le petit pois va bien et moi je suis une larve devant ma téloche, incapable de lire ou d’ecouter de la musique (je ne sais pas pourquoi mais c’est un fait).
        Pensées pour toi l’autre jour car je n’ai pas acheté grand chose au lardon, sauf un t-shirt Nirvana en 3 mois. 🙂
        Je t’embrasse

      • T’es une princesse, pas un veau 🙂 Si tu voyais les « tenues de nuit » que m’a régulièrement offert ma BM depuis des années. J’ai l’impression d’avoir la sexyness d’une fille de 12 ans (les 12 ans de mon époque, quand on était tout sauf sexy, comme il se doit donc)… Faut pas s’étonner que j’ai toujours pas d’enfant avec un accoutrement pareil… (Bon en vérité je ne les mets que si je suis très malade avec 40 de fievre et quand toute coquetterie devient superflue, la goutte au nez et l’oeil larmoyant)…
        Je te dispense de la tof pyj Mickeys (au pluriel donc) si j’ai droit à la tof du petit pois avec le t-shirt Nirvana 😍 Take care ❤

    • Merci Artemise 🙂 Ton billet sur l’entre-deux a fait écho en moi, parce que je sais que j’arrive avec cette dernière tentative à la fin d’un chapitre, quel que soit le résultat… Entre une liberté retrouvée et les regrets…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s