La neige tombe sans se faire mal

20140319-141140.jpg

Mes oursons se sont fait la malle, la belle, ont pris la poudre d’escampette, envolés dans un tourbillon de particules fines, vers une atmosphère plus respirable, je l’espère, ou quelque banquise non soumise au réchauffement climatique.

J’aimerais vous dire que mes yeux piquent un peu et que mon nez coule aussi, mais rien de tout cela, mon coeur reste sec tel le Kalahari, comme un lit ancien de rivière, il n’y a poussé aucun espoir. Mon équateur météorologique déboussolé par quelques saisons d’aridité.

Comme la neige, j’ai appris à tomber sans me faire mal*.

* la neige qui tombe

Publicités

30 thoughts on “La neige tombe sans se faire mal

  1. Je n’osais pas t’envoyer de message pour te demander, alors je rafraichissais la page d’accueil de ton blog toutes les 5 min depuis midi… Et voilà, « oh non! » je me suis dit quand j’ai lu le titre. Je suis très triste pour toi, j’espérais beaucoup de ce 19 mars… Bien sûr, je n’ai pas de mots pour te consoler, ni pour te donner un conseil quelconque. Prends soin de toi. Je pense bien à vous ❤
    PS: Je ne connaissais pas cette chanson, elle est très belle, je l'écoute en boucle depuis tout à l'heure.
    PS2: Je n'arrive pas à poster ce commentaire, allez j'envoie…

    • Tu sais que tu peux « suivre » mon blog (ou un autre hein) ça évite le rafraîchissement compulsif et tu peux vaquer ainsi à d’autres occupations 😉
      Je n’espérais pas grand chose de ce 19 mars… mais il me mène un peu plus près de la porte de sortie où se concluera cette aventure. D’ici là, la vie reprend son cours. Plein de bises à toi pour ton soutien (et à très vite pour le reporting de ta rencontre avec Dieu 😉 )

  2. Oh je suis triste pour vous … je n’ai pas tout suivi mais tu es dans un parcours de don aussi ? Tu écris vraiment très bien et c’est très touchant. Pleins de bise de courage

  3. J’aurais aimé si fort que tes jolis mots nous racontent une autre histoire… Et j’espère tout aussi fort que bientôt l’eau rejaillisse dans le lit de la rivière, et que le vert vous envahisse. Je t’embrasse fort Automne.

    • Je l’attends cette source jaillissante et ce tsunami de verdure… Un peu de vie dans une plaine un peu désolée… Merci beaucoup et prends bien soin de toi (de vous). Baisers.

  4. Je suis tellement désolée ma belle… j’espérais tant pour toi; le printemps n’est pas encore complètement là, mais il arrive doucement, et avec lui un nouveau chapitre que je te souhaite bien moins douloureux.
    Douces bises

  5. Que te dire, qu’ajouter… Que l’on rêve ou qu’on se l’interdise, qu’on le montre ou qu’on le cache, la chute blesse au plus profond même si cela ne se voit pas trop. Le printemps ne sera donc pas la pour nous, il faudra encore tenir jusqu’au prochain ou jusqu’à ce nos rêves se réalisent…ou pas… A bientôt, il paraît que la vie continue… Bises tristes… Apo

  6. Je découvre ton blog et malheureusement he découvre aussi cet échec. Je suis vraiment désolée pour toi, pour vous. J’espère que la route se poursuit…courage et bises

  7. Chère Automne, je croyais avoir commenté cet article qui m’avait profondément touchée, je suis vraiment désolée de ne venir qu’après la bataille. J’espère que tu vas mieux, je ne sais pas où vous en êtes, mais en tous les cas j’espère que vous vous portez bien tous les deux.
    Je t’embrasse et t’envoie une envolée de pensées

    • « Je vais bien ne t’en fais pas » 🙂 … et merci pour ton passage ici… Je suis moi-même peu présente sur les blogs en ce moment… Mais je suis heureuse pour toi et ton Loulou 😉 Belle continuation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s